En 2025, c’est-à-dire dans à peine plus de 6 ans, les Millennials représenteront 75% des achats de produits premium dans le monde. Et pour l’habitat, qu’en est-il aujourd’hui en France ?

I. Immobilier : pourquoi les jeunes préfèrent acheter du neuf ?

Source :  ANNE-SOPHIE VION / JOURNALISTE | LE 15/03/2018 à 15:28

Les logements neufs séduisent particulièrement les Millennials.

Les 18-34 ans préfèrent acheter de l’immobilier neuf plutôt que de l’ancien. Selon les résultats de l’étude de YouGov pour PAP Evénements (groupe PAP.fr), le neuf séduit davantage les Millennials que leurs aînés.

L’étude révèle que 35 % des 18-24 ans et 34 % des 25-34 ans envisagent d’acheter un logement neuf ou bien ont un projet en cours…

Allergie aux travaux

Parmi les principales raisons invoquées par les jeunes sondés, le neuf convainc surtout pour ses performances en matière d’énergie et de sécurité (40 % des 18-24 ans).

Mais, sans doute peu enclins à affronter  le casse-tête de la rénovation énergétique , ce qui leur plaît, en choisissant un logement neuf, c’est surtout la garantie de ne pas avoir de travaux à réaliser pour les 10 prochaines années (44 % des 25-34 ans)…

II. Étude / Bilan / Rapport

Par Batinfo le 09/03/18 – Source : PAP Evénements via Agence Hopscotch

À l’occasion de la première édition du Salon de l’Immobilier Neuf, PAP Événements (PAP, de Particulier à Particulier) et YouGov dévoilent les résultats de leur dernière étude sur les Français et l’immobilier neuf.

Principales conclusions de l’enquête, le neuf séduit particulièrement les Millennials et les Français rêvent d’un logement économe, spacieux et doté d’un espace ouvert vers l’extérieur.

Les chiffres clés de l’étude

L’immobilier neuf séduit particulièrement les Millennials

  • Près d’1 Français sur 5 envisage d’acheter un logement neuf (19%)
  • Le neuf séduit davantage les Millennials (35% des 18-24 ans et 34% des 25-34 ans contre 21% des 35-44 ans)
  • L’achat d’un logement représente avant tout une sécurité (37% des répondants).

Les atouts du neuf incitent davantage les Français à investir que les aides à l’achat

  • Pour 41% des Français, c’est avant tout l’absence de travaux pour au moins 10 ans qui les incite à investir dans un logement neuf
  • La garantie d’un logement qui respecte les normes énergétiques et de sécurité représente aussi l’une des raisons majeures de ce choix (38% des répondants)
  • Bénéficier de taux de crédit particulièrement bas (35% des répondants), de dispositifs fiscaux avantageux (27%) et des aides à la l’achat (22%) sont des raisons secondaires

Tout confort, économe, lumineux et doté d’un espace ouvert sur l’extérieur : les caractéristiques du logement rêvé des Français

  • Les Français souhaitent en priorité un logement neuf tout confort et économe en énergie (39%)
  • Le logement rêvé doit aussi être spacieux, fonctionnel, lumineux (26%) et comporter une ouverture sur l’extérieur (22%)

Les Millennials veulent aussi être propriétaire de leur logement

Les Millennials semblent avoir un rapport à la propriété semblable à leurs ainés. Être propriétaire est avant tout une sécurité et un moyen de se constituer un patrimoine. Sans surprise, la dimension économique est plus prégnante chez les jeunes générations que chez les plus anciennes. Ainsi, pour 46% des 18-24 et 50% des 25-34 ans acheter son logement est un investissement à long terme qui permet, passées quelques années, d’avoir un bien à soi.

Les atouts du neuf incitent davantage les français à investir que les « aides à l’achat ».

Si le contexte économique et fiscal est favorable aux particuliers qui souhaitent acquérir un bien immobilier neuf (incitations à l’achat, prêt à taux zéro, Pinel etc.), ce sont surtout les avantages propres au neuf qui séduisent les Français. Ainsi, pour 41% des sondés, c’est l’absence de travaux à réaliser qui incite prioritairement à acheter un logement neuf tandis que la garantie d’un logement qui respecte les normes énergétiques et sécuritaires en vigueur arrive à la seconde position, plébiscitée par 38% des répondants. Un atout qui peut, à long terme, faire la différence dans le porte-monnaie en évitant les déperditions de chaleur. Bénéficier des taux de crédit particulièrement bas (35% des sondés), des dispositifs fiscaux avantageux (27% des interrogés) et des aides à l’achat comme le prêt à taux zéro ou le Pinel (22% des Français), pèsent également dans la balance mais ne sont invoqués qu’après les atouts offerts par un logement neuf.

Économe, lumineux et doté d’un espace ouvert sur l’extérieur : les caractéristiques du logement rêvé des français

Rêveurs ces Français ? Plutôt pragmatiques quand il s’agit d’habitation. Pour près de 4 Français sur 10 (39%), un logement neuf doit avant tout être confortable et économe. Un résultat peu étonnant alors que le chauffage fait partie des préoccupations principales des Français en matière de logement3 !

Autre besoin de taille : l’espace. Pour 26% des sondés, le logement de leurs rêves doit être spacieux, lumineux et fonctionnel. Un constat encore plus frappant chez les Franciliens pour qui la proportion monte à 33%. Enfin, les Français plébiscitent également un logement doté d’un espace extérieur. 22% des interrogés rêvent en effet d’une terrasse ou d’un jardin privatif.

« Le neuf est idéal pour concilier les attentes et les besoins des Français ! Si le prix à l’achat peut paraitre plus élevé que dans l’ancien, le neuf offre des garanties qui permettent de faire des économies immédiates notamment en termes énergétiques. Par ailleurs, les conditions actuelles sont particulièrement favorables aux particuliers qui souhaitent se porter acquéreurs de ce type de bien. Les taux de crédit n’ont jamais été aussi bas et les gouvernements ont mis en place de nombreuses aides pour inciter les Français à privilégier le neuf. Et, n’oublions pas qu’investir dans un bien neuf peut aussi être particulièrement rentable, comme en périphérie des villes qui se développent. En Ile-de-France par exemple, le projet du Grand Paris devrait permettre à quelques particuliers de réaliser de belles plus-values » explique Pascal Tournier, Commissaire du Salon de l’Immobilier Neuf.

III. Selon l’étude "Beyond the bricks, the meaning of home"

Publiée par HSBC le mardi 28 février 2018.

  • 60% des français non-propriétaires espèrent le devenir dans les 5 ans

Planification budgétaire
La Génération Y en France est assez bien préparée quand il s’agit de planifier le financement de son projet immobilier.

Parmi ceux qui ne sont pas propriétaires mais ont l’intention de le devenir dans les deux ans, 82 % ont une idée, plus ou moins précise, du budget nécessaire et seulement 18% n’en n’ont aucune idée.

Dépassement budgétaire
Ainsi, il n’est pas surprenant de constater que 41% de la Génération Y ayant acheté un logement ces deux dernières années ont dépensé plus que le budget prévu.

Concessions
Cette génération est disposée à faire des sacrifices pour s’offrir un bien immobilier.

  • Plus des deux cinquièmes (44%) de la Génération Y ayant l’intention d’acheter un bien consentiraient à réduire leurs dépenses loisirs et sorties
  • 20% seraient prêts à acheter un bien plus petit que prévu
  • 19% envisageraient de repousser leur projet d’avoir des enfants
  • 12% considèreraient la possibilité d’acheter en dehors de leur zone de prédilection
  • 9% pourraient même louer une pièce de leur logement pour les aider dans leurs remboursements

Définition du budget parmi ceux de la Génération Y (millenials) ayant l’intention d’acheter.
Q. Avez-vous défini un budget global pour votre achat immobilier ?
(Base : Génération Y non-propriétaire ayant l’intention de le devenir dans les 2 ans à venir)

  • 18% pas de budget défini
  • 21% budget précis
  • 61% budget approximatif

Enquête réalisée pour le compte de HSBC à partir d’un échantillon de 9 009 personnes dans 9 pays à travers le monde (Australie, Canada, Chine, France, Malaisie, Mexique, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni et Etats-Unis). L’étude a été menée sur Internet dans 8 pays et en face-à-face aux Emirats Arabes Unis, à partir d’un échantillon représentatif à l’échelle nationale des populations nées entre 1981 et 1998.  L’échantillon est de 1 000 personnes en France.

IV. Les Français et le marché immobilier (millennials, xennials, générations x)

Extrait du sondage Ifop pour OPTIMHOME

Quelles différences de comportements ?

Marqueurs générationnels

  • Les Millennials sont proportionnellement plus nombreux que les autres générations à avoir acquis leur résidence principale au cours des 3 dernières années.
  • L’intention d’achat d’une résidence principale dans les 2 prochaines années est plus prononcée chez les jeunes générations :
    • Les Millennials et les Xennials sont les générations les plus concernées par les crédits immobiliers
    • Plus on vieillit, plus on fait appel aux professionnels de l’immobilier
  • Les Millennials s’informent davantage que leurs aînés via les outils digitaux (applications pour smartphones et tablettes et réseaux sociaux).
Plus simple, plus vite, plus sûr, Process INTEGRA, la solution construction sans les aléas, prête à vivre en 4 mois.

Idéal pour s’adresser aux jeunes futurs propriétaires et les fidéliser en leur offrant ce qu’ils attendent. 

Qu’en dites-vous ?
En savoir plus